L'école

L' ECA ne veut pas et ne peut pas remplacer les patrons. Malheureusement, beaucoup d'artisans n'ont pas les connaissances de base qu'ils devraient transmettre à leurs élèves.
La presque totalité des apprenti-e-s n'ont aucune possibilité de suivre des cours complémentaires, d'aller à l'école ou d'être suivi dans leur formation.

Objectif de l'école

L' ECA propose simplement de dispenser les connaissances de base qui permettront à un jeune artisan d'exercer pleinement sa profession et d'être apprécié par sa clientèle.

Le programme

Le programme est simple, pragmatique, ouvert et utile à toutes les professions. Il concerne les connaissances générales :
Français :               Lu, écrit et parlé
Calcul :                   Opérations de base
Culture générale :  Histoire, géographie, écologie, chant, dessin. valeurs citoyennes, respect du genre ...

Comment ?
Lundi, mercredi, vendredi, de 08H30 à 09H30. 
Tout le matériel scolaire, cahiers, livres, dictionnaire, crayon, stylos, etc. est fournit gratuitement par l'école. 
Les cours sont donnés dans une classe équipée, propre, sécurisée et par un maître d'école formé et expérimenté.

Pour qui ?
Les cours sont ouverts à tous les apprenti-e-s, de 15 à 18 ans et de toutes les professions.
Les apprenti-e-s sont issus du quartier et ont ainsi la possibilité de venir à l'école et retourner au travail sans perte de temps ni frais de transport (voir plan dans 'Contact').
Chaque apprenti-e doit avoir un patron donc une place de travail.


Genre
Les filles auront priorité pour l'inscription à l'école. Des cours ‘genre’; respect et droits de la femme, sexualité, sida, famille, etc. seront donnés par des organismes compétents.

Valeurs citoyennes et culture générale
Droits et devoirs du citoyen, la démocratie, la vie en société, la propreté, la circulation, le respect des voisins, etc. sont des valeurs importantes pour une vie en communauté.et seront enseignées
Le chant, le dessin, l'expression corporelle, les jeux sont aussi utiles pour l'épanouissement personnel.



Conditions
Pour valoriser la formation complémentaire, une faible participation mensuelle est demandée.


  • 1 000 FCFA par la famille de l'apprenti-e (1,5 €)
  • 1 000 FCFA par le patron (1,5 €)

Petit +
"Ventre affamé n'a pas d'oreilles".
Chaque apprenti-e recevra avant le cours une bouillie et une boisson.